27 novembre
2012

Election catalane et ethnomasochisme.

  • Publié dans Politica
  • Commentaire(s) : 0  


Perpignan le 27.11.2012

Terra i Poble Catalunya Nord: Les catalans auraient-ils consulté le rapport du laboratoire d’idée Terra Nova fondée en 2008 par Olivier Ferrand, membre du Parti Socialiste. Le 10 mai 2011 Terra Nova a publié un essai intitulé Gauche, quelle majorité électorale pour 2012?

Il est en effet troublant de trouver des similitudes entre le Parti Socialiste français et la fondation Nous Catalans (« nouveaux Catalans ») affiliée à Convergència i Unió (CiU, centre droit), Ciutadans (C’S centraliste et  jacobin de centre gauche) et la CUP ( Candidature Unité Populaire, parti d’extrême gauche catalaniste)

Les membres de CiU courtisent les immigrés jusque dans les mosquées ( voir article le Monde), les ciutadans collent des affiches bilingues, castillan et arabe ( voir encadré), alors que nous sommes en Catalogne. La CUP tire le pompon, elle a   réalisée une vidéo de campagne totalement en arabe.  Plus de quatre minutes dans une langue étrangère… pour une élection catalane, logique… voir la vidéo

Dans le califat d’al Catalunya tout va très bien madame la marquise…

**************

Petit rappel sur la Fondation Terra Nova:

Terra Nova met les pieds dans le plat… ( extrait de la brochure  » la gauche à coté de ses pompes » du Parti Nacionaliste Catalan – Catalogne du Nord.). Texte également disponible en catalan sur la même brochure.

 

Terra Nova est un laboratoire d’idées, proche des partis et des organisations de la gauche française. Elle a été fondée en février 2008. Elle s’efforce de produire et diffuser des solutions politiques innovantes, en France et en Europe et ainsi à “ contribuer à sortir le progressisme de l’impasse dans lequel il se trouve ”. Elle est financée principalement par le mécénat d’entreprise et par la cotisation de ses adhérents.

Lire la suite…

27 novembre
2012

La presse française ment sur le succès indépendantiste catalan

  • Publié dans Politica
  • Commentaire(s) : 0  

BREIZATAO – ETREBROADEL (26/11/2012) Après le scrutin décisif de ce week-end en Catalogne, la presse française se livre à une véritable surenchère de désinformation, allant jusqu’à évoquer une “défaite des indépendantistes”. La réalité est toute autre : le bloc séparatiste compte près de 71 députés sur 135, c’est-à-dire la majorité absolue sur fond de forts progrès de la gauche indépendantiste.

Le journal français Le Figaro (Bloch-Dassault) évoque “le pari perdu d’Artur Mas” (président de la Catalogne). L’article consacré aux élections est pour plus de la moitié la somme des réactions des chefs de partis espagnols centralistes ! Ainsi Le Figaro s’étend longuement sur les déclarations du premier ministre espagnol ou celles des chefs de la droite au pouvoir dont le représentant, pourtant, ne représente que 19 sièges… Ils sont pourtant présentés comme les grands vainqueurs ! Il faut attendre la fin de l’article pour que l’auteur, Mathieu de Tailhac, admette timidement que “les nationalistes de centre droit restent tout de même la première force en Catalogne” avec 50 sièges et que l’affaiblissement de ceux-ci profite à la gauche indépendantiste et non aux espagnolistes.

Le Nouvel Observateur quant à lui titrait “les nationalistes en chute libre”, rien de moins. Pourtant la “chute libre” en question a des allures de simple recul : de 38%, la CIU est passée à 30,5%. Le bloc nationaliste dispose toujours de la majorité relative, ce qui le place au cœur du futur gouvernement catalan.

La BBC anglaise ou Reuters quant à eux concluent très différemment : “Victoire des séparatistes en Catalogne”. Le Wall Street Journal y voit “une adhésion des Catalans à l’autodétermination”.

Et de fait, contrairement aux vessies que la presse française prend pour des lanternes, les conditions pour un objectif d’euro-souveraineté catalane sont rassemblées. La gauche indépendantiste se disant “ouverte” à un programme faisant de l’autodétermination catalane l’objectif de la prochaine législature ainsi qu’à de sérieux amendements quant à la politique économique du président sortant. C’est là, certainement, la vertu du scrutin : créer un front large allant de la gauche à la droite portant le référendum d’autodétermination. Le président Artur Mas ayant longtemps montré des signes d’hésitation sur l’émancipation totale de la Catalogne, une coalition intégrant une gauche indépendantiste plus radicale aura donc des vertus indéniables.

On comprend donc la mauvaise foi d’une presse parisienne enfermée dans son ultra-jacobinisme.

Short URL: http://breizatao.com/?p=11409

27 novembre
2012

TOUS DES GUIGNOLS !

  • Publié dans Politica
  • Commentaire(s) : 0  

Pierre Vial

La pantalonnade qu’offre, comme spectacle récréatif, aux Français l’UMP est révélatrice de l’état de décomposition d’un Système usé jusqu’à la corde. C’est « un règlement de compte entre clans », écrit Le Monde (23 novembre). Qui pourrait en douter ? On n’en est pas encore au flingage, de style corse, mais regardez les images transmises par les media : si les yeux étaient des pistolets, il y aurait déjà une hécatombe… Comment mouvement, l’UMP, qui est devenu un champ de ruines, pourrait-il sérieusement se positionner en recours face au Parti socialiste ?

Celui-ci, d’ailleurs, n’a pas de quoi pavoiser et a du souci à se faire, tant il n’est pas à même de donner de leçons à quiconque. Son chef (?), François Hollande, et son sous-chef (?), Jean-Marc Ayrault, empêtrés dans leurs contradictions, font preuve d’un amateurisme qui a de quoi déconcerter leurs plus farouches partisans. Par exemple, la valse hésitation concernant le « mariage » entre homosexuels de tous poils a suscité l’ire des intéressé(e)s, qui parlent de « capitulation » et, sûr(e)s des appuis sur lesquels ils (elles) peuvent compter dans les media (où sont installé(e)s beaucoup d’entre eux et d’entre elles…), posent leurs redoutables ultimatums : un gouvernement qui ne satisferait pas leurs goûts très particuliers serait, quoi qu’il en dise, affreusement réactionnaire (et peut-être même quelque peu fasciste…).

Devant ce spectacle de cirque, les gens sensés ne peuvent qu’en conclure qu’il est urgent de refuser de participer, d’une façon ou d’une autre, à une telle mascarade. Un seul mot d’ordre, donc : gauche ? droite ? Tous des guignols. Alors, sans nous.

26 novembre
2012

El mapa del sobiranisme, poble a poble

  • Publié dans Politica
  • Commentaire(s) : 0  

Eleccions al Parlament de Catalunya 2012

El mapa del sobiranisme, poble a poble

VilaWeb us ofereix els resultats electorals agrupats per cada municipi i remarcant-ne el vot als partits sobiranistes (entenent per sobiranistes els que donen suport a la resolució del parlament sobre el referèndum o defensen la independència) i als partits unionistes (entenent per unionistes els que són contraris a la independència). El PSC s’ha afegit a la columna dels unionistes perquè demana un referèndum legal, però no s’ha sumat a la proposta del parlament i s’oposa a la independència. Els que no han adoptat una posició oficial sobre el tema són agrupats als altres.

Una iniciativa de Vilaweb Labs

Aquesta pàgina no funciona bé amb l’Internet Explorer 8 o anteriors.
Us recomanem d’accedir-hi amb un altre navegador

http://www.vilaweb.cat/mapa-electoral

26 novembre
2012

Composició del parlament de Catalunya 2012

  • Publié dans Politica
  • Commentaire(s) : 0