30 juillet
2013

La Chine tente d’usurper les marques Roussillon et Banyuls

  • Publié dans Societat
  • Commentaire(s) : 0  

Par Jean-Paul Pelras pour l’Indépendant:

 

La dénomination Banyuls va-t-elle devenir propriété des Chinois ? PHOTO/ M. C.

La Chine a entrepris de déposer les marques Roussillon et Banyuls. Dans l’optique de faire des copies ?

Une affaire qui pourrait retentir comme un coup de tonnerre dans les relations entre Pékin et Paris. L’INAO s’interpose dans ce dossier. Alors que les bureaux de l’INAO à Perpignan sont menacés de fermeture, une annonce pour le moins surprenante vient de tomber. Elle concerne l’usurpation des appellations Banyuls et Roussillon par les Chinois. Deux marques bien de chez nous, dont la première pourrait, bien sûr, concerner exclusivement des vins. Informé, Jacques Paloc, directeur de l’INAO dans les P.-O. a cherché, avec ses services à en savoir plus auprès de ses homologues parisiens. Selon Nicolas Rapine, de l’INAO de Perpignan, « les Chinois auraient bel et bien déposé la marque Roussillon dans leur pays en alphabet chinois. L’avocat de l’INAO vient de faire opposition pour interrompre le processus, alors que les Asiatiques s’apprêtent à déposer le nom en alphabet latin« . Lire la suite…

30 juillet
2013

Per un bon cop de falç!

Contra la injustícia social, contra els estats opressors, contra la dictadura dels mercats, els bancs i el gran capital, contra els invasors, contra els agents estrangers que actuen contra la nostra nació. Contra tots tots ells, bon cop de falç catalans!

13 juillet
2013

Déraillement du Paris-Limoges: Vols sur les victimes et jets de pierres

  • Publié dans Societat
  • Commentaire(s) : 0  

 

A leur arrivée à Brétigny-sur-Orge, alors qu’ils tentaient de porter secours aux victimes du déraillement du Paris-Limoges , les pompiers et policiers qui tentaient de porter secours aux victimes du déraillement ont du faire face à des jets de pierres de la part de voyous locaux Certains ont été pris en flagrant délit de vols sur les victimes. 


Selon Nathalie Michel, du syndicat de police Alliance , entendue sur Europe 1« A 17 h 30 ,alors que nos collègues interviennent, ils voient un groupe qui approche et qui semblent vouloir porter secours aux victimes. Très rapidement, ils se rendent compte que ces individus dépouillent les victimes », s’insurge la syndicaliste.


Les policiers décident alors de les chasser, mais les individus ripostent aux forces de l’ordre et prennent à partie les pompiers en cours d’intervention. Pour s’en débarrasser, les secours sont contraints de demander des renforts. « C’est inqualifiable, monstrueux », ajoute encore Nathalie Michel, écœurée.

Pour nous identitaires le constat est simple: Ou notre peuple sort rapidement de sa léthargie, ou il est condamné à disparaître sous les assauts des vagues migratoire qui crées l’insécurité.

13 juillet
2013

Terre et Peuple N°56

11 juillet
2013

La CUP considera que el burca no atempta contra els drets de les dones

  • Publié dans Societat
  • Commentaire(s) : 0  

 

Els militants de la CUP estan completament bojos i  tòxics per Catalunya

Arrufat assegura que « és molt relatiu; depèn qui ho vesteix, amb quina voluntat, per quin sentit »

El diputat de la CUP, Quim Arrufat, ha assegurat que el burca no té perquè atemptar contra els drets de les dones. « És molt relatiu », ha justificat en roda de premsa al Parlament. 

Arrufat ha demanat a CiU que siguin clars amb la moció que es debatrà sobre la regulació de l’ús de vestimentes que ocultin el rostre perquè « no es pot barrejar amb temes de seguretat i ordre públic ». 

El diputat, en resposta a e-notícies, ha dit que « estem en contra de qualsevol prohibició que afecti a la vestimenta ». Sobre si peces de vestir com el burca o el mocador islàmic atempten contra els drets de les dones ha comentat que « és molt relatiu ». 

« Hi ha moltes coses que atempten contra el dret de les dones, depèn qui ho vesteix, amb quina voluntat, per quin sentit, no és tan fàcil com separar qui porta vel atempta contra el dret de les dones i qui no, no », ha argumentat. 

« Estem en contra d’utilitzar una qüestió d’indumentària personal com a qüestió política, d’instar en mig d’una crisi com la que estem vivint que el tema polític central se centri en regular la manera de vestir de les persones », ha explicat. 

És per això que ha demanat « que no es barregi seguretat i ordre públic amb el vel islàmic, perquè la moció va de regular el tema de cobrir-se la cara en espais públics. Sembla que va orientat a les manifestacions i sembla que va orientat a la seguretat ciutadana i a l’ordre públic però no ha passat mai que s’hagi posat en perill la seguretat i l’ordre públic pel vel islàmic ».
http://politica.e-noticies.cat/la-cup-considera-que-el-burca-no-atempta-contra-els-drets-de-les-dones-77435.html