26 mars
2014

Lutte idéologique et nationalisme radical en Catalogne du Nord

  • Publié dans Politica
  • Commentaire(s) : 0  

Présentation de la Fédération nord- catalane du PNAC pour le mouvement indépendantiste corse Patria Nostra:

La Fédération Nord-Catalane du Parti Nationaliste Catalan, s’est constitué à Perpignan au printemps 2007. Sa principale motivation à l’époque était suivante : Création d’un véritable parti nationaliste catalan dans la région n’hésitant pas à aborder les problèmes de fond dont pâtit la société nord-catalane et qui ne sont pas, ou peu, abordés par les partis catalanistes traditionnels.

Quels sont nos principaux reproches adressés aux partis nord-catalans actuels ?

Les partis et les associations catalanistes progressistes à tendance tiers-mondiste refusent de prendre en considération le problème migratoire qui influe gravement sur la substitution de population et accentue la crise identitaire de notre territoire. Quant aux partis de droite ou de centre-droit catalanistes, ils sont inhibés, absorbés, pour ne pas dire contrôlés, par leurs homologues français. Ils servent en fait de caution catalaniste au moment des élections pour les partis français. Cette situation fait le jeu de partis jacobins comme le Front National. Cette organisation prétend, certes, combattre l’immigration, mais lutte aussi contre l’identité catalane. La création d’un authentique parti nationaliste catalan permet aux Nord-Catalans de n’avoir plus désormais à choisir entre un vote jacobin anti-migratoire et la défense de leur identité.

Lire la suite sur : http://corsicapatrianostra.over-blog.com/article-lutte-ideologique-et-nationalisme-radical-en-catalogne-nord-122946199.html

26 mars
2014

Il va falloir s’occuper des nuisibles

Après l’attentat contre la librairie Facta d’Emmanuel Ratier, c’est le local du MAS et de la radio Méridien Zéro en région parisienne qui a été détruit par un incendie criminel, après vol du matériel technique servant à la réalisation des émissions. Décidément la résistance identitaire fait tellement peur aux gens du Système qu’ils ne trouvent que le terrorisme pour essayer de l’empêcher d’agir. Ils en seront bien sûr pour leurs frais.

Nous affirmons  notre totale solidarité avec nos camarades du MAS et de Méridien Zéro, dont l’impact est une belle réussite. Et nous invitons tous les militants de la résistance identitaire à prendre les mesures nécessaires pour assurer leur sécurité car évidemment il ne faut pas compter sur la police et la justice pour le faire puisque contre nous tout est permis et même recommandé. Nous ne devons compter que sur nous-mêmes. Certains vont s’apercevoir qu’un vieux principe est toujours valable : pour un œil, les deux yeux, pour une dent, toute la gueule.

 

Pierre VIAL

 

A vous corsaires, pirates, flibustiers et amis,

à vous fidèles auditeurs !

Comme vous le savez, nos locaux ont été incendiés voilà quelques jours. Comme l’a signalé le communiqué du M.A.S, si l’origine du sinistre reste « indéterminée », l’équipe de Méridien Zéro a relevé la disparition de plusieurs éléments matériels du studio radio … Malveillance criminelle, volonté intentionnelle de nuire ? Nous ne le saurons probablement jamais, les auteurs de ce type d’actes étant par nature des lâches.

Quoi qu’il en soit, pour Méridien Zéro le constat est sans appel. Le matériel qui n’a pas été volé a été détruit par l’incendie, la suie et l’eau. Notre studio est inutilisable. Déjà, dans les premières heures suivant l’annonce de l’incendie, vous avez été très nombreux à vous manifester et à nous soutenir y compris financièrement.

Ces marques d’attention précieuses dans ce moment difficile nous touchent profondément. Soyez-en tous remerciés. Ces marques de sympathie décuplent également notre volonté et notre détermination à poursuivre notre modeste mais nécessaire travail de formation, d’information et de réinformation. Nous avons trouvé des solutions nous permettant provisoirement de continuer à produire nos émissions. Mais nous voulons au plus tôt rebâtir nos studios et réintégrer nos locaux.

Aussi, nous lançons officiellement une campagne de dons auprès de vous tous, auditeurs et amis de notre antenne. Aussi vrai que vous êtes des milliers à nous écouter, un don même modeste de quelques euros s’agrégeant à tous les autres contribuera à financer l’achat du matériel technique, des éléments d’insonorisation tout en aidant à la reconstruction du local.

Vous pouvez faire un don directement sur cette page en utilisant le bouton paypal situé en haut à droite.

Il est également possible de nous envoyer un don par la poste (chèque ou espèce) à l’adresse suivante : USPJ 75 rue de Lourmel 75015 PARIS.
Merci à tous pour votre soutien ! Et surtout … A l’abordage et pas de quartier !

 

L’équipe de Méridien Zéro

6 mars
2014

Racines

 

Arrels

Els homes no existeixen més que per allò que els distingeix: clan, llinatge, història, cultura, tradició. No hi ha una resposta universal per les qüestions de l’existència i el comportament.

Cada civilització té la seva veritat i els seus Déus, tots respectables mentre no amenacen. Cada civilització aporta les seves respostes, sense les quals, els individus, homes o dones, privats d’identitat i models, es precipiten a un pou sense fons.

Com les plantes, els homes no poden viure sense arrels. Toca a cadascú de retrobar les seves.

Dominique Venner

2 mars
2014

Qui sème le vent récolte la tempête, par Aymeric Chauprade

Le soutien irresponsable des États-Unis et de l’Union européenne à un coup de force contre un président légalement élu, au moment précis où les Russes étaient concentrés sur les Jeux de Sotchi, est en train de produire ses effets prévisibles. J’avais mis en garde, dès le début de ces troubles fomentés de l’extérieur, quant au risque d’envenimement de la situation ukrainienne.

Kiev n’a plus de gouvernement légal mais agit sous la pression de milices radicales qui ont annulé la démocratie, balayé les droits linguistiques des russophones, limité les programmes de télévision d’opposition, arraché les églises orthodoxes ukrainiennes du patriarcat de Moscou et menacé d’annuler l’autonomie de la Crimée garantie par des traités.

Il était logiquement prévisible que Moscou ne laisserait pas le nouveau pouvoir menacer les populations russophones de l’Est et de la Crimée. Vladimir Poutine pouvait-il rester sourd aux appels inquiets des foules massées à Kharkiv, Donetsk, Simferopol et Sébastopol ? Pouvait-il prendre le risque d’une guerre civile généralisée en Ukraine qui aurait conduit à des massacres de grande ampleur?

Les pyromanes de salon qui ont joué avec le feu en poussant une partie de l’Ukraine contre une autre, sans se préoccuper des conséquences humaines, pourront bien dénoncer l’arrivée des pompiers russes. Ils porteront cependant, devant l’Histoire, une responsabilité écrasante quant à l’affaiblissement général de la souveraineté étatique ukrainienne.

Comme l’intervention armée française au Mali, l’intervention russe dans l’Est de l’Ukraine et en Crimée vise d’abord à désarmer une population qui était en train de s’armer dangereusement, à garantir les droits des russophones qui venaient d’être anéantis par Kiev, et, bien évidemment aussi, à l’instar de la France en Afrique subsaharienne, à garantir quelques intérêts stratégiques propres à toute zone d’influence historique.

En voulant otaniser de force l’Ukraine les Européens ont “tout gagné”. La Russie va reprendre ce qui lui appartient historiquement : ce qui était la Petite Russie durant tous ces siècles, avant que l’Ukraine ne soit construite récemment.

Il y aura donc deux gagnants dans cette crise : les États-Unis qui accomplissent leur stratégie de division pour prévenir toute unité eurasiatique, et les Russes qui vont renforcer leur unité politique et économique avec les provinces russophones et ethniquement russes de l’État ukrainien. Les perdants sont les Européens de l’Ouest et du Centre car la coopération avec la Russie progressait ces dernières années et les catholiques et les orthodoxes pouvaient commencer à mieux se comprendre. La fracture risque donc d’être ravivée, sauf si les catholiques et les protestants d’Europe savent déjouer le piège anti-orthodoxe qui leur est tendu. Pour cela, je leur conseille de revenir au livre programmatique que Samuel Huntington publia en 1990 : Le Choc des civilisations. Le programme américain y est annoncé clairement. Le bloc occidental souhaité par Washington y exclut clairement le monde orthodoxe.

Aymeric Chauprade

Photo : poignée de main entre le Secrétaire à la Défense américain Chuck Hagel et le ministre ukrainien de la défense Oleksandr Oliynyk pendant une réunion de la Commission Ukraine de l’OTAN. Bruxelles, le 27 février 2014. Crédit : secdef via Flickr (cc)

www.realpolitik.tv