27 décembre
2014

Rendre le pouvoir au peuple

Pour permettre de créer cette Union Européenne « fédérale dont les libéraux rêvent tant, il faudrait abandonner encore un peu plus nos souverainetés, et construire la fameuse Europe fédérale, qui sera la panacée à tous nos problèmes… Au passage, ils détournent le vocable de « fédéralisme » qui pour nous reste noble, et trompent les peuples car leur illusions de fédéralisme n’est que suppression de souveraineté, quand pour nous il veut justement dire rendre le pouvoir au peuple.

Roberto Fiorini. L’Euro est un poison mortel. Terre et Peuple N°61, Equinoxe d’Automne 2014. Terre et Peuple-BP 38-04300 Forcalquier.

27 décembre
2014

No és racisme, és supervivència

Si no aturem la invasió, centenars i centenars de milers de persones continuaran arribant a Catalunya.

Defensar-nos, aturar-ho, no és racisme, és supervivència.

23 décembre
2014

SOM per la dissolució de la Fundació “Nous Catalans”

Denunciem el fracàs i demanem la dissolució de la Fundació “Nous Catalans” subvencionada amb diners públics.

Dirigida pel pluri-trànsfuga i multi-subvencionat, Àngel Colom, la fundació « Nous Catalans » pretenia fer-nos creure que, amb la seva activitat, aconseguiria la integració dels immigrants extra-europeus que, cada vegada en major nombre, s’estan instal·lant a Catalunya.

Aquesta fantasia, va quedar ahir rotundament desmentida amb les declaracions de la portaveu d’aquesta fundació, la marroquina, Latifa Al-Hassani, que va afirmar en una entrevista « no sentir-se  catalana ». Aquesta afirmació no és més que la constatació al més alt nivell, del sentiment generalitzat dels mal anomenats « nous catalans » que ni són ni se senten, ni mai se sentiran catalans.

En aquesta entrevista, Latifa Al-Hassani, afirma que sí que votaria sí a la independència, demostrant així que de la independència només espera mantenir les subvencions de les que viu. Hem d’assenyalar que també en aquest terreny, la tasca d’Àngel Colom, s’ha saldat amb el més rotund fracàs, com ell mateix va admetre que només 4.000 « nous catalans » van anar a votar el 9N, consulta que la majoria d’ells va boicotejar. El fet d’incloure als « nous catalans » en el cens electoral -ocurrència de CDC, recolzada per ERC i CUP- només ha servit per rebaixar el percentatge dels catalans que vam anar a votar per la llibertat de la nostra nació.

Tot plegat, per aquests motius demanem la immediata dissolució de la fundació « Nous Catalans », els diners dels nostres impostos no són  per pagar mentides, fracassos i capritxos  personals de gent com Ángel Colom i Latifa Al-Hassani.

http://societat.e-noticies.cat/no-em-sento-catalana-90841.html

SOM CATALANS

23 décembre
2014

Le Parti de Gauche veut supprimer le Gwenn Ha Du !!!

La Gauche à court d’arguments…

Chômage, immigration, crise sociale et mondiale, corruption, délits d’initiés… Non, pour la gauche ce ne sont vraiment pas des sujets d’actualités sur lesquels on doit s’étendre… Par contre  parler des origines du Gwenn ha Du pour tenter de discréditer ce drapeau adopté par tout un peuple dès les années 70, là, c’est un sujet digne d’intérêt pour la Gauche.

Comme à son habitude elle tente désespérément et depuis tout temps de réinventer une Histoire aux peuples de France.
Nous avons même pu voir cela s’amplifier dernièrement depuis qu’ils ont repris le pouvoir avec Hollande.
Que ça soit par le mariage pour tous ou l’interdiction de crèches dans les lieux publics, désacralisant totalement les valeurs de notre société, ou par ce redécoupage territoriale ne prenant pas en compte les différentes identités qui font la France, tout en n’écoutant pas ce que désire réellement les Français, ou encore en voulant donner le droit de vote aux étrangers, la Gauche nous prouve que son seul intérêt est de transformer la France, en quelque chose qui n‘aura plus rien à voir avec cette France que nous connaissions…

Personnellement de mon point de vue de Breton Indépendantiste cela ne me dérangeait pas plus que cela. Voir la France s’effondrer offrirait  peut être à la Bretagne l’occasion de tirer son épingle du jeu. C’est que je pensais. Et c’est aussi pour cela que nous avions appelé à voter Hollande aux présidentielles. Lire la suite…

13 décembre
2014

Oui à une Catalogne indépendante!

  • Publié dans Politica
  • Commentaire(s) : 0  

Tribune libre de Terra i Poble dans Rivarol

N°3167 — 11 DÉCEMBRE 2014 — RIVAROL

 
 APRÈS une lecture attentive de l’article de Scipion de Salm sur la
 Catalogne paru dans RIVAROL du 20 novembre 2014, nous avons décidé de
 réagir, et évidemment de contester certains des arguments avancés qui,
 selon nous, relèvent plus de la méconnaissance du terrain et d’un
 mépris à peine masqué pour les petites patries européennes, que d’une
 chronique géopolitique. Les quelques informations glanées sur internet
 ne permettent pas à Scipion de Salm de s’improviser spécialiste de la
 question catalane.

Edelweiss 3

 LE GOUVERNEMENT DE MADRID A FAIT LE LIT DU SÉPARATISME CATALAN

Première erreur, ou oubli de sa part. Ce n’est pas seulement la crise économique qui a fait monter le sentiment indépendantiste, mais le
sempiternel refus du gouvernement espagnol de mettre en œuvre la révision du statut d’autonomie de la Catalogne, à laquelle devaient
être attribuées de nouvelles compétences administratives, culturelles et fiscales (à propos de cette dernière, nous rappelons que la
Catalogne qui constitue 15 % de la population de l’Espagne, contribue pour 25 % au budget de l’Etat et ne reçoit que 9 % d’aide de la part
de celui-ci, c’est de la pure spoliation fiscale !). Nous soulignerons également les attaques constantes de ce même Etat contre
l’enseignement du catalan et ce malgré les prérogatives du statut d’autonomie — les statuts d’autonomie successifs (de 1932, de 1978 et
de 2006), pourtant votés par une très large majorité des Catalans, n’ont jamais été respectés par l’Etat Espagnol. Rien de pire que le
sentiment d’injustice pour pousser les gens à des revendications plus marquées, les Français en savent quelques chose. Pour votre
information, c’est le refus constant du gouvernement espagnol sur ces questions-là qui aura fait « le nid du séparatisme ». En effet, à ses
origines, le catalanisme se déclarait en faveur d’une « République Catalane, Etat intégrant la Fédération ibérique »1.

UN OUI MASSIF À UN ÉTAT CATALAN INDÉPENDANT

Nous souhaiterions également apporter quelques précisions complémentaires à propos des résultats de la
consultation du 9 novembre. Premièrement, quelle était la — ou les — question(s) posée(s) le jour de la consultation ? Questions posées en
catalan et en castillan : Souhaitez-vous que la Catalogne devienne un Etat ? Oui ou Non ? En cas de réponse positive, souhaitez-vous que cet
Etat soit indépendant ? Oui ou Non ? Les résultats sont les suivants2 : La Catalogne compte 7.553.650 habitants, et 5 318 296 inscrits. Pour
cette élection 2 305 290 de votes exprimés ont été comptabilisés. OUI (à la première question), OUI (à la deuxième question) : 1 861 753
soit 80,76 % OUI. NON : 232 182 soit 10,07 % NON : 104 772 soit 4,54 % OUI. Blanc : 22 466 soit 0,97 % Blanc : 12 986 soit 0,56 % Autres : 71
131 soit 3,09 %. Nous devons compter parmi les inscrits, les abstentions, et les votes blancs ou négatifs , hormis les incontournables opposants, une population de plus en plus nombreuse en Catalogne, les immigrés, qu’ils proviennent des autres régions
espagnoles, qu’ils soient intra ou extra-européens. Nous noterons donc que 91, 80 % des exprimés, soit 2 116 401 électeurs se sont déclarés
en faveur de la création d’un Etat catalan. Lire la suite…