30 mars
2015

la conquesta de Mallorca. Clar i català.

Com a Catalunya no tenim cine èpic, sembla que als políticament correctes els fa vergonya la nostra història, aquí teniu un resum « sui generis » de la conquesta de Mallorca. Clar i català.
Bonissim !!!!!

11 mars
2015

Per un Estatut d’autonomia a la Catalunya Nord

Per un Estatut d’autonomia a la Catalunya Nord

El lema del col·lectiu SEM és ‘Catalunya Nord, un territori, un estatut, una institució’

En formen part l’ANC, la Federació d’entitats, CDC, ERC, Unitat Catalana, CUP i Els Verds

Lire la suite…

11 mars
2015

Perpignan: échauffourée dans le quartier Vernet-Salanque

  • Publié dans Societat
  • Commentaire(s) : 0  

Vers midi et demi ce mercredi, les services de police ont été appelés à intervenir dans le quartier Vernet-Salanque où, selon les témoins, des coups de feu avaient été tirés et plusieurs personnes blessées.

A l’arrivée des premiers équipages de police, la situation était en réalité bien plus confuse que cela puisque 200 à 300 personnes s’étaient rassemblées sur l’esplanade, près du local d’une association rue Clément-Janequin, dans une vive altercation générale. Au vu des proportions prises par cet affrontement, et des risques potentiels, le dispositif policier a très rapidement été renforcé, et la quasi totalité des effectifs du commissariat, appuyés par des renforts de la police aux frontières et la police municipale sont arrivés sur les lieux. Sans encore percevoir les tenants et les aboutissants de l’altercation, les policiers ont dû faire preuve d’autorité pour parvenir à disperser l’attroupement et mettre à l’abri sept individus qui semblaient particulièrement pris à partie.

Un bagarre entre filles à l’origine du différend?

A l’issue, trois personnes soupçonnées d’être les auteurs principaux ont été placées en garde à vue, et quatre blessés légers, dont un policier municipal blessé au cuir chevelu alors qu’il s’interposait entre plusieurs adversaires, ont été conduits à l’hôpital. « A aucun moment les policiers n’ont été pris à partie directement, bien au contraire. Le policier municipal qui a été blessé l’a été par accident », confirme-t-on du côté des autorités.

En début d’après-midi, dans un quartier quadrillé par les forces de l’ordre, les habitants déploraient « le manque de médiateurs promis pendant la campagne », qui aurait selon eux permis d’éviter que la situation ne dégénère. « Parce que tout cela part de deux filles qui se sont battues il y a deux jours, et les familles s’en sont mêlées, expliquait l’un des habitants. Là, des gens extérieurs au quartier sont arrivés à quatre ou cinq, l’un avait un fusil à pompe, il a tiré dans le sol par accident et ensuite il a menacé les jeunes. Et quand des adultes s’en prennent à des jeunes, on ne peut pas le tolérer. C’est pour cela que c’est parti aussi vite. Mais s’il y avait eu des médiateurs, qu’on attend depuis un an, cela ne se serait pas passé comme ça. Les policiers ont bien réagi, mais ils ne sont pas là tout le temps ».

En fin de journée, le dispositif policier a été levé. Des patrouilles visibles sont mises en place dans le quartier afin d’assurer la tranquillité.

Source: l’Indépendant 

Voir la vidéo prise par un riverain

https://fbstatic-a.akamaihd.net/rsrc.php/v2/y4/r/-PAXP-deijE.gif

11 mars
2015

Batussa de 200 persones al barri del Vernet de Perpinyà

  • Publié dans Societat
  • Commentaire(s) : 0  

Escena captada per un vídeoaficionat, Perpinyà, barri Vernet-Salanca, 11 de març del 2015 / DRLa rivalitat entre dues famílies ha provocat una escena de violència de carrer implicant 200 persones, aquest dimecres 11 de març al barri Vernet-Salanca de Perpinyà. L’ebullició ha durat 1h30, en un sector que ha estat tancat per les autoritats policíaques, abans de tornar-lo a obrir quatre hores més tard.

El barri Vernet-Salanca de Perpinyà ha estat l’escenari d’una llarga seqüència de baralla col·lectiva, que ha obligat les autoritats policíaques a cenyir el seu perímetre, aquest dimecres 11 de març. Poc abans de migdia, dues famílies han començat una espolsada que ha anat generant, al fil dels minuts, l’afluència i de vegades la participació de 200 persones. En un ambient de « banlieue », aquestes batusses han suscitat la intervenció de 70 policies als quals 1h30 d’intervenció ha estat necessària per a posar fi a les violències i dispersar les persones presents. Al final, quatre ferits s’han de lamentar, entre els quals un policia municipal. En una tornada a la calma fràgil, el barri Vernet-Salanca ha estat parcialment alleujat del dispositiu de segureta a les 17:30. Tres individus sospitats de ser a l’origen de l’altercat han estat col·locats en guàrdia a vista a la comissaria de Perpinyà. Segons els primers elements, una de les dues famílies implicades és exterior al sector. Aqueix incident col·lectiu podria haver nascut d’una rivalitat entre dones.

La Clau