4 mai
2013

Les tergiversations d’Anglada

  • Publié dans Politica
  • Commentaire(s) : 0  
Les tergiversations d’Anglada
(Communiqué en français et en catalan)
Après sa lamentable participation au rassemblement espagnoliste du 12 octobre 2012 à Barcelone, Anglada récidive
Que faisait-il dernièrement dans une fête andalouse en Catalogne, en ajoutant : « qui perd ses racines perd son  identité ». L’identité de la Catalogne n’est-elle pas d’abord et avant tout catalane ?
Que faisait-il sur une piste de danse décorée avec le drapeau communiste et celui de la République espagnole ? Il dansait le flamenco !
Pourquoi changea-t-il la formulation de son communiqué par « des réponses concrètes pour le peuple de Catalogne » au lieu de l’expression coutumière : « des réponses concrète pour les Catalans » ?
Ne boufferait-il pas à tous les râteliers ?
Plateforma per Catalunya lutte contre l’islamisation de la Catalogne. Fort bien ! Mais il ne faut pas pour autant perdre de vue qu’un parti nationaliste catalan doit également lutter contre l’oppression espagnole.
Une fois de plus c’est un coup de pied de l’âne catalan Anglada à l’identité du pays.
**********************************
 Les tergiversacions de l’Anglada 
Després de la seva lamentable participació a la concentració espanyolista del 12 d’octubre de 2012 a Barcelona, Anglada recidiva
Què feia darrerament en una festa andalusa a Catalunya, afegint: “ qui perd les seves arrels perd la seva identitat”. La identitat de la Catalunya no és pas primer i abans de tot catalana?
Què feia sobre una pista de ball decorada amb la bandera comunista i aquella de la República espanyola? Ballava el flamenc!
Perquè canvià la formulació del seu comunicat per “respostes concretes pel poble de Catalunya” al lloc de l’expressió habitual: “algunes respostes concretes pels catalans”?
No feria un doble joc?
Plataforma per Catalunya lluita contra la islamització de la Catalunya. Molt bé! Però no cal per perdre de vista que un partit nacionalista català ha també de lluitar contra l’opressió espanyola.
Una vegada més és un cop de peu de l’ase català Anglada a la identitat del país.

Commentaire(s) :

Laisser un commentaire