2 février
2011

Imbolc

  • Publié dans Cultura
  • Commentaire(s) : 0  

Imbolc est, au 1er février, en dépit de tentatives étymologiques aberrantes, la fête de la « lustration » après toutes les souillures de l’hiver. Elle est très peu attestée dans les textes parce qu’elle a pratiquement disparu pour être remplacée par l’immense folklore de sainte Brigit, comprise en cette occurrence comme l’accoucheuse de la Vierge. Elle correspond aux Lupercales latines ou fêtes de février. C’est typiquement la fête de la troisième fonction productrice et artisanale.

– Pierre VIAL, Fêtes païennes des quatre saisons, les éditions de la forêt, 2008
– Christian-J. Guyonvarc’h et Françoise Le Roux, Les Fêtes celtiques,Ouest France, 1995
– Nadine CRETIN, Fête des fous, Saint-Jean & Belles de mai. Une histoire du calendrier, Seuil, 2008
– Philippe Walter, Mythologies chrétiennes. Fêtes, rites et mythes au Moyen Age, Imago, 2003.

http://www.terreetpeuple.com/boutique/livres/les-fetes-paiennes-des-quatre-saisons.html

Commentaire(s) :

Laisser un commentaire